James Bond, l’agent secret le plus connu au monde, mais aussi le plus raffiné, est un adepte du champagne Bollinger. La première apparition d’une bouteille de la célèbre maison de champagne date de 1979, c’était dans Moonraker. Depuis, dans chaque film, 007 s’accorde toujours un moment de détente, souvent accompagnée d’une plantureuse jeune femme, pour déguster une bouteille de Bollinger. Ainsi James Bond bu un BollingerR.D. 73 dans «Moonraker», un R.D. 75 dans «Permis de Tuer», un Bollinger La Grande Année 1988 dans «Goldeneye» ou 1989 dans «Demain ne Meurt jamais», et enfin une Grande Année 1990 pour «Le Monde ne suffit pas» et «Casino Royale».

 Champagne Bollinger James Bond