A la même période que l’année dernière, l’hebdomadaire Challenges publie son traditionnel classement des fortunes françaises. On retrouve sans surprise, les mêmes acteurs que l’année dernière, mais crise financière et chute des ventes du champagne obligent, la grande majorité de ces fortunes ont diminué de 20 à 25% et ont perdu quelques places dans ce classement 2009. On trouve tout de même 15 personnalités ou familles dans ce classement des 500 plus grosses fortunes françaises.

C’est Bernard Arnault qui ouvre la bal, et qui conserve sa seconde place derrière Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan. Le patron de LVMH possède une fortune estimée à 14,5 milliards d’euros, en baisse de 20% para rapport à l’année dernière. Le groupe LVMH possède des maisons parmi les plus belles de Champagne : Veuve Clicquot, Moët & Chandon, Krug, Ruinart ou Mercier.

Patrick-ricard1Le second de ce classement Champagne est Patrick Ricard (24e au classement général), qui détient une large part du groupe Pernod Ricard. Une participation évaluée à 1,74 milliards d’euros (+5%). Pactrick Ricard est l’une des rares personnalités du classement dont la fortune a augmenté entre 2008 et 2009. Le groupe Pernod-Ricard possède les maisons de Champagne Perrier-Jouët et Mumm. A la 41e place, on trouve les familles Hennessy, Moët et Chandon, qui possèdent 2,5% du groupe LVMH, et dont la fortune est estimée à 708 millions d’euros, en chute de 20% par rapport à 2008.

Quelques place plus loin, on trouve Dominique Hériard-Dubreuil et sa famille (54e), avec une fortune de 541 millions d’euros (-25%). Ces cousins des fondateurs du groupe Cointreau dirigent le groupe (ils ont 44% des actions) qui possède notamment les maisons Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck.

Il faut descendre ensuite à la 90e place pour trouver le champenois suivant, en l’occurrence Jean-Jacques Frey qui a fait fortune dans l’immobilier commercial, mais qui possède également un participation dans la maison Billecart-Salmon. Sa fortune est estimée à 337 millions d’euros (-21%).

Rouzaud1Ce sont Jean-Claude Rouzaud et sa famille (champagne Roederer) qui ferment cette première partie du classement, et où ils occupent la 99e place avec une fortune estimée à 300 millions d’euros (-25%).

C’est ensuite du côté de la 164e place qu’il faut regarder pour trouver la personnalité suivante : Pierre-Emmanuel Taittinger. Lui et sa famille ont racheté la maison de Champagne éponyme en 2006 avec l’aide du Crédit Agricole. Sa fortune est estimée par Challenges à 190 millions d’euros (-21%).

Quelques places plus loin arrive la famille de Nonancourt (179e) dont la fortune a fondu de plus de moitié, passant de 333 à 151 millions d’euros. Une chute qui correspond à la courbe de l’action du groupe Laurent-Perrier (dont dépendent aussi Salon et Delamotte) dont cette famille possède 56%. C’est la plus importante baisse du classement.

A la 193e place arrivent Paul-François Vranken et sa famille, avec une fortune en baisse de 32%, et estimée à 142 millions d’euros. Ils possèdent plusieurs maisons de champagne dont Pommery et Heidsick Monopole.

202e du classement, Alain Thiénot est un ancien courtier qui a bâti en 25 ans une maison regroupant vignobles champenois (Canard–Duchêne…) et bordelais (Château Belgrave…). Sa fortune est estimée à 130 millions d’euros (-25%).

Juste derrière, se classe la famille Bollinger (210e) avec une fortune valorisée à 120 millions d’euros par Challenges (-25%)

Le classement se poursuit, et à la 280e place arrivent Pierre Cointreau et sa famille qui possèdent 7% du groupe de spiritueux. Fortune estimée à 89 millions d’euros (-31%).

BrunoPaillardOn poursuit avec Bruno Paillard (317e) dont le groupe possède de belles marques comme Lanson, Boizel, ou De Venoge. Sa fortune est estimée à 75 millions d’euros contre 165 millions d’euros en 2008, soit une chute très importante de 54,5%, la seconde plus importante de Champagne.

Carol Duval-Leroy et sa famille se placent au 355e rang, avec une fortune de 68 millions d’euros (-25%). La maison qui porte son nom vient de renouveler l’habillage de ses bouteilles, de lancer un nouveau bouchon (qui connaît quelques déboires) et se montre assez offensive commercialement en ce moment.

Enfin, ces sont les familles Pol-Roger et Billy (476e) qui contrôlent les 2/3 de la maison Pol Roger, qui clôturent ce classement des fortunes du Champagne. Leur patrimoine est estimé à 43 millions d’euros (-42%).