Elu meilleur caviste Gault & Millau Livraison 24H Un conseil ? 09 75 18 60 26

Accueil » Actu » Bienvenue à la fondation Louis Roederer

ACTU

Bienvenue à la fondation Louis Roederer

par | 9 Fév 2012 | 1 commentaire

La maison de champagne Louis Roederer vient d’annoncer la création de sa fondation. Une fondation dédiée à l’art contemporain, et qui va soutenir les créateurs et mais aussi contribuer à le populariser. Le lien fort qui unit Roederer et le monde de l’art n’est pas récent. Cela fait plus de 10 ans que la maison mène des opérations de mécénat. Un engagement récompensé par la distinction républicaine de Grand Mécène de la Culture décernée à Frédéric Rouzaud qui préside la maison Roederer.

 

Favoriser le rayonnement de l’art contemporain

 

La Fondation Louis Roederer est dirigée par un conseil d’administration où siègent notamment l’écrivain Michèle Fitoussi et le designer Philippe Starck. Elle s’est donnée une mission claire : augmenter le rayonnement de l’art contemporain. C’est finalement une mission dans le droit prolongement du mécénat mené jusqu’à présent, et qui mettait notamment l’accent sur la photographie et la littérature.
Le premier acte fort de la Fondation Louis Roederer est de s’associer avec le Palais de Tokyo pour en faire le plus grand centre européen d’art contemporain. Le partenariat noué avec la Bibliothèque Nationale de France reste d’actualité.

 

Un pas vers le bio

 

Du côté du vignoble cette fois, la maison Roederer confirme également son engagement vers la biodynamie en devenant le premier vignoble biodynamique de Champagne. Un engagement affirmé par le rachat il y a 18 mois de 12 hectares de vignes cultivés en biodynamie appartenant au Champagne Leclerc Briant. Puis plus récemment par la conversion de 49 hectares, sur les 230 hectares que possède la maison. La maison Roederer s’est intéressé à la biodynamie il y a une dizaine d’années. Le démarrage fut un peu chaotique, notamment à cause de pluies torrentielles qui favorisèrent le mildiou, mais depuis les choses se sont organisées. Ainsi 24 hectares de vignes, éparpillés dans le vignoble maison, ont été divisés en deux : une vigne témoin cultivée de façon traditionnelle, et une vigne en biodynamie. La maison Roederer peut ainsi comparer, mesurer et travailler vers une amélioration constante de la culture de ses raisins. Un cas unique à cette échelle.