Accueil » Portrait » Champagne Robert Faivre, l’ambition décalée d’un orfèvre

PORTRAIT

Champagne Robert Faivre, l’ambition décalée d’un orfèvre

par | 24 Juin 2019 | 0 commentaires

Enfant des vignes, ancré dans une forte tradition de récoltant-coopérateur depuis 3 générations, David Faivre, a pris depuis quelques mois une sacrée décision, celle de quitter le monde de la coopération pour devenir Récoltant Manipulant. Un choix ambitieux mais payant.

 

Des vins à la hauteur de ses exigences qualitatives

« La Champagne est en train de se révolutionner.  On sent bien qu’elle se situe dans une nouvelle dynamique. J’ai toujours eu l’âme pour entreprendre. A 40 ans, je ne sais pas si c’est la fameuse crise existentielle dont on parle si souvent mais j’ai senti que le moment était venu pour moi de donner vie à mes ambitions ». Car David a une idée bien précise de ce qu’il souhaite : créer et façonner ses propres vins qui soient à la hauteur de ses exigences qualitatives.

 

A cœur vaillant rien d’impossible

Le pari est osé, surtout quand on ne naît pas vinificateur. Mais à cœur vaillant rien n’est impossible. Il suffit de savoir bien s’entourer et d’avoir les bons outils. A commencer par un vignoble et des raisins de qualité. Certifié HVE en 2016 et cultivé en Viticulture Durable, le vignoble de 5,5 hectares entame actuellement un virage bio et ambitionne une conversion complète d’ici 3à 5 ans. « Je suis très investi dans le soin quotidien porté à mes vignes. D’ailleurs, quand je ne suis pas au bureau, nos clients les plus fidèles ne demandent même plus à Jessica, ma compagne, où je suis, ils jettent un œil aux vignes et m’aperçoivent sur mon tracteur ».

 

Un nouvel univers autour du parcellaire

Si côté vignoble, David maîtrise parfaitement son métier, côte cuverie, il a décidé de se faire accompagner par le célèbre Richard Dailly, consultant émérite en vins, pour être guidé efficacement dans ses choix de vinification. « Nous sommes actuellement en train de développer un nouvel univers, plus intimiste et plus identitaire, autour du parcellaire. Lors de notre première dégustation post-vendange 2017, Richard m’a appris à apprivoiser et à ressentir nos vins clairs. J’ai ainsi commencé à percevoir des dizaines de fragrances différentes. C’est un travail de mémoire vivifiant. C’est extraordinaire de voir à quel point Richard est capable de se projeter sur le potentiel d’un vin, de savoir ce que ce dernier deviendra dans les 5 prochaines années ».

 

L’art et l’excellence résident dans l’infini détail…

En parallèle, l’ensemble de leur stratégie de communication et leurs habillages a également complétement été repensé pour refléter le nouvel ADN de la marque qui se veut plus proche du terroir. « Nous avons opté pour du papier tissé de la forêt Amazonienne, des étiquettes en bois ou encore pour des bouchons de liège ficelés ».

Des cuvées confidentielles riches d’histoire

Pour découvrir ses 4 premières cuvées confidentielles, il vous faudra patienter jusqu’au printemps 2020 (3 autres verront le jour d’ici 2022). Mais chez Plus de Bulles, on peut déjà vous dire que ces vins sont des plus prometteurs.   Nous avons en effet eu la chance de déguster en avant-première l’une d’entre elle, « Les Champs de Romy », baptisée ainsi pour rendre hommage à leur petite fille de 2 ans et demi. « Il s’agit d’un Blanc de Blancs, un mono-parcellaire, un millésime 2017, que nous ne produirons qu’une année sur trois car les Chardonnays de cette parcelle sont hyper-gélifs. C’est une cuvée qui lui ressemble tellement : pétillante, vive, éclatante, un vrai feu d’artifice ». Des productions confidentielles dotées d’une vraie identité qui devraient séduire les fins connaisseurs en France comme à l’étranger.

 

L’Art de Vivre et de Recevoir

Jamais à court d’idées, Jessica et David, ont également souhaité profiter de ce nouveau tournant pour s’inscrire dans le développement oenotouristique de la Champagne. « 18 mois de travaux de rénovation avec de vrais artisans auront été nécessaires pour donner vie à notre nouvelle salle de dégustation ». Bois massif, pierres taillées, l’ambiance est soignée et les matériaux de très belle qualité.   « La salle du « Clocher qui Penche » prône notre Art de Vivre et de Recevoir. On aime les gens, nous souhaitions pouvoir les recevoir dans une salle de dégustation chaleureuse, élégante et conviviale pour leur faire découvrir notre gamme et leur offrir une vraie expérience de dégustation atour d’accord mets/vins du terroir. Nous travaillons en étroite collaboration avec les acteurs de la région à l’instar des Offices du Tourismes de Reims et d’Epernay».

Et si vous vous demandez pourquoi un tel nom pour une salle de dégustation, le mieux est encore d’aller leur rendre visite sur le Domaine pour le découvrir… Cheers !

 

 

 

Crédits photos : Office du Tourisme d’Epernay, Katia Demissy

Blog

Contactez-nous

Conseils sur mesure
du lundi au vendredi

Livraison 24h

A partir de 7,99 € en France
et 12,99 € en Europe

Livraison en Relais Colis
offerte dès 180 €

Voir les frais de port

Paiement sécurisé

Carte Visa et MasterCard
Virement bancaire

NOUVEAU
Enregistrez votre carte bancaire
pour des achats en un clic !