L'histoire de la Maison De Venoge en détails | Plus de Bulles
Elu meilleur caviste Gault & MillauLivraison 24HUn conseil ? 09 75 18 60 26
Né le 3 octobre 1776, Henri-Marc de Venoge eut très tôt une volonté d’entrepreneur et le goût du risque. C'est en 1825 qu'il établit à Mareuil-sur-Aÿ un comptoir de Commerce qui se transformera en 1837 en la Maison de Champagne qui porte son nom.
Dès 1838 la famille de Venoge s’attelle à un développement fulgurant : première mention est faite d’un voyage à Bruxelles, le 14 mars 1838, pour y établir des relations commerciales. Londres, Pforzheim, Fribourg, Ulm, Munich, Anvers et Copenhague sont les nouvelles étapes de la diffusion des vins de Venoge.
Henri-Marc de Venoge est aussi l’inventeur d’une innovation décisive en Champagne : l’étiquette illustrée. En effet, jusque-là les étiquettes mentionnaient simplement le nom de l’élaborateur et l’année de récolte. Son fils, Joseph de Venoge, prend la suite de son père à partir de 1845, et lance les premières cuvées spéciales de Champagne, qui deviendront des marques à part entière : le Cordon Bleu dès 1851, le Vin des Princes en 1858, le Vin du Paradis.
Yvonne de Venoge, dernière du nom, naît en 1869 et épouse le marquis Adrien de Mun, un homme de communication, qui lance la marque à Paris auprès de la plus haute société. C’est notamment grâce à lui que Sarah Bernhardt devient une fidèle cliente de la Maison.