Les Coups de Coeur de l’équipe

LE COUP DE COEUR DE BENJAMIN

MUMM

RSRV Cuvée 4.5

« Il est des dégustations dont l’on se souvient longtemps. Des dégustations qui changent la perception d’une maison, d’un style, d’un savoir-faire. La découverte de la cuvée RSRV 4.5 du champagne G.H. Mumm fait partie de ces moments rares et précieux.

Produite en quantité limitée, la cuvée 4.5 RSRV est le fruit de l’assemblage de Pinot Noir et de Chardonnay issus des plus beaux terroirs de la Champagne. Cette excellence dans le sourcing des raisins donne un champagne ciselé, précis, d’une grande minéralité.

 Son nez dévoile des arômes subtils et complexes de fleurs blanches, de fruits à noyau et de délicates notes de brioche. Sa bouche est à l’unisson, avec une véritable symphonie de saveurs qui se réinvente à chaque gorgée. Les notes fruitées et florales se mêlent harmonieusement aux touches briochées et vanillées. 

Une complexité joyeuse, une intensité enthousiasmante qui font de la Cuvée 4.5 RSRV un champagne de partage, un champagne de bons moments. »

LE COUP DE COEUR DE MARIE

LAURENT-PERRIER

Cuvée Rosé Robe Pétales

« Pour amener de la gaieté sur une table en attendant l’été qui ne vient toujours pas, rien de tel que l’emblématique Cuvée Rosé de la maison Laurent Perrier avec cet habillage « robe pétale  » très élégant qui attire tout de suite l’oeil. 

Ce rosé de saigné 100% pinot noir vif, intense, et plein de fraicheur est d’une grande harmonie.
La candeur de ce rosée permet une multitude d’accord que ce soit pour un apéritif, ou quelques fruits rouges de saison.« 

LE COUP DE COEUR DE CLÉMENTINE

LOUIS NICAISE

Cuvée Brut Réserve

« Avec les chaleurs de ces derniers jours d’été, rien de mieux que de déguster un champagne frais et rafraichissant ! La cuvée Brut Réserve de Louis Nicaise, aux arômes fruités, exotiques et mentholés, est parfaite pour partager un bel apéritif de fin de journée. La finale est marquée par une grande minéralité laissant une empreinte mémorable en bouche et incitant à faire durer le plaisir autour d’une seconde bouteille ! »

LES COUPS DE COEUR

LE COUP DE COEUR DE DELPHINE

NICOLAS MAILLART

Platine Premier Cru

« Parce que le Champagne est un symbole de l’art de vivre à la française, c’est toujours avec fierté que je partage mes coups de cœur de dégustation. Récemment j’ai redécouvert la cuvée Platine 1er Cru du Domaine Nicolas Maillart à Ecueil dans la Montagne de Reims. A dominance de Pinot Noir, Platine offre un bouquet de notes très expressives de fruits mûrs de fin d’été : pomme, poire. Puis des notes plus grillées : amandes, pain brioché grillé qui apparaissent à l’aération et renforcent cette sensation de gourmandise. En bouche, la fraîcheur est là, soutenue par une belle trame vineuse. Très bel équilibre pour la cuvée Platine 1er Cru qui se prêtera parfaitement à accompagner un plat de gastronomie ! »

LE COUP DE COEUR DE PATRICK BORRAS

ANTOINE CHEVALIER

Cuvée Tecta Silva

« L’équipe de Plus de Bulles m’avait prévenu que j’aurai à faire là à un champagne qui sort de l’ordinaire. Je dois dire que la cuvée Tecta Silva d’Antoine Chevalier ne m’a pas déçue ! Ce champagne Blanc de Blancs vient des Coteaux Vitryats, un terroir assez unique en Champagne. Ce terroir possède un sol crayeux aux inclusions de marne. Cela donne des chardonnays aux accents exotiques (mangue, passion, ananas…). Et la cuvée Tecta Silva reflète bien ce trait de caractère. A la dégustation, on trouve un vin frais, tendu, mais aussi généreux et expressif. Un beau jeu d’équilibriste, d’autant plus que le dosage est extra brut. Un champagne qui s’accordera très bien avec un poisson blanc en sauce ou bien un plateau de fromages. »

LE COUP DE COEUR D’OLIVIA

ADRIEN RENOIR

Cuvée Le Terroir (vendange 2020)

« J’ai choisi de vous parler d’une cuvée qui m’a particulièrement charmée : la cuvée Terroir du vigneron Adrien Renoir. Ce champagne de caractère faiblement dosé surprend par son parfait équilibre entre fraicheur et richesse. Un champagne très pur et tendu, dont la palette aromatique et la rondeur se dévoilent pour un plaisir gourmand ! »