none


C’est en 1640 que début l’histoire de la famille Henriot. Originaire de Lorraine, cette famille de marchands de tissus s’installe alors à Reims. Un siècle plus tard, les affaires de la famille Henriot sont florissantes. Nicolas Henriot, à la tête de la famille fait l’acquisition de plusieurs biens dans la région. En 1794 il se marie avec Apolline Godinot. Ensemble ils décident de se lancer dans la culture de la vigne et commencent à acquérir des vignes. Mais en 1805, Nicolas Henriot décède brutalement, à l’âge de 36 ans. Trois ans plus tard, en 1808, sa veuve décide de poursuivre l’aventure débutée avec son époux et nomme la maison de champagne « Veuve Henriot Aîné ». Nièce du célèbre chanoine Jean Godinot, elle profita des conseils de son célèbre traité Manière de cultiver la vigne et faire le vin de Champagne. Rapidement ses vins connurent un franc succès auprès des élites parisiennes et dans les cours d’Europe.



Henriot et Charles Heidsieck, une même famille


En 1851, Ernest Henriot, petit-fils d’Apolline et Nicolas Henriot, fonda avec son beau-frère Charles Heidsieck (époux d’Amélie Henriot) la maison Charles Heidsieck. Mais en 1875, Ernest décida de consacrer toute son énergie à la maison fondée par ses grands-parents.


Joseph Henriot, un grand nom de Champagne


Dans les années 1970, Joseph Henriot, représentant de la sixième génération s’imposa comme un acteur majeur de la Champagne. En 1976 il achète la maison de champagne Charles Heidsieck avant de la revendre 9 ans plus tard. Puis en 1987, il vend la maison Henriot à Veuve Clicquot en échange de 11% des parts de la maison. Quelques années plus tard, c’est lui qui mena la négociation de la vente de Veuve Clicquot à Louis Vuitton, qui allait devenir avec la fusion avec Moët Hennessy le leader mondial du luxe, le groupe LVMH  En 1994, Joseph Henriot cède sa part de la maison Veuve Clicquot à LVMH et concentre et se consacre au champagne Henriot et à la holding familiale. Il décède en 2015, à l’âge de 79 ans.


Une maison marquée par le chardonnay


Aujourd’hui, la maison Henriot possède un vignoble d’une trentaine d’hectares particulièrement bien situés. Les parcelles sont réparties entre les grands crus de la Vallée de la Marne (Mareuil-sur-Aÿ et Aÿ), la Montagne de Reims, et la Côte des Blancs avec notamment les terroirs de Chouilly, Avize, Oger, Cramant et Vertus. Le vignoble maison permet d’assurer autour de 20% des besoins, pour le reste les raisins sont achetés auprès de viticulteurs partenaires. Le style de la maison est construit autour de la fraîcheur et la finesse du chardonnay légèrement patiné par le temps.