Livraison en Relais Colis OFFERTE dès 199,99 €

Dans le monde du champagne, deux catégories se distinguent par leur élaboration et leur goût : le Champagne Brut et le Champagne Brut Sans Année (BSA). Le Champagne Brut, avec sa faible teneur en sucre, est apprécié pour sa finesse et se retrouve dans diverses cuvées, y compris les BSA et les millésimés. Le BSA, quant à lui, est un mélange de vins de différentes années, créant un style constant caractéristique de chaque maison de champagne. Découvrons cela ensemble dans cet article !

Petite définition du champagne brut et de sa fabrication

Le Champagne Brut se distingue principalement par sa teneur en sucre après la deuxième fermentation, une caractéristique déterminante dans la catégorie des champagnes. Cette appellation spécifie que le champagne contient moins de 15 grammes de sucre résiduel par litre, conférant ainsi un goût relativement sec.

Ce niveau de dosage en sucre fait du Brut un choix populaire pour ceux qui apprécient un champagne avec moins de douceur et plus de finesse. L’étiquette de Brut peut s’appliquer à divers types de champagne, incluant non seulement les BSA mais aussi les cuvées millésimées et des éditions spéciales.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le dosage, cet article est fait pour vous « Qu’est-ce qu’un champagne non dosé ? »

Processus de Fabrication du Champagne Brut

La fabrication du Champagne Brut est un processus méticuleux qui débute par la sélection des cépages champenois. Chaque cépage apporte une nuance particulière au profil aromatique final du champagne. La première fermentation transforme le jus de raisin en vin, une étape souvent réalisée en cuves ou en fûts.

Ensuite, l’assemblage est une étape délicate, surtout pour les BSA, où différents vins, y compris des vins de réserve, sont mélangés. La deuxième fermentation, également connue sous le nom de prise de mousse, se déroule en bouteille et est essentielle à la formation des bulles emblématiques.

Le dosage après le vieillissement est l’étape où la liqueur d’expédition est ajoutée, définissant la catégorie de sucre du champagne. Enfin, le vieillissement sur lies joue un rôle clé dans le développement de la complexité et de la texture du champagne.

Chaque étape du processus de fabrication contribue au caractère unique et à la qualité exceptionnelle du Champagne Brut, faisant de lui un symbole d’élégance et de raffinement dans l’univers des vins effervescents.

Fabrication du Champagne Brut

Le champagne Brut sans année, également appelé BSA

La champagne est décidément une région à part, une région viticole unique, elle est la seule à proposer à la commercialisation un vin élaboré à partir d’un mélange de plusieurs années. On parle alors de champagne Brut Sans Année ou BSA. Alors que le millésime est la norme dans les autres vignobles du monde, en Champagne, on ne millésime une cuvée que lors des grandes années, en moyenne 3 à 5 fois par décennie.

Le Champagne BSA, un oublié ?

Plus qu’une particularité cette façon de marier plusieurs vendanges est une véritable signature de la Champagne, mais aussi un gage de régularité, une assurance d’un style préservé et assumé.

Le BSA (Brut Sans Année rappelons-le) est la cuvée qui débute la gamme de chaque maison et de chaque vigneron. C’est une cuvée très importante, car c’est à la fois celle qui définit le style de la maison, mais aussi celle qui représente les plus importants volumes.

Une cuvée qui représente l’image d’une maison à la fois en termes de qualité et de quantité. Il est donc absolument essentiel pour un producteur de mettre tout son savoir-faire dans cette étiquette. Généralement un BSA est composé de :

  • 70% de vin de l’année,
  • Et 30% de vins réserve.

Des proportions qui peuvent évoluer, mais les vins de réserve ne peuvent excéder 40% de l’assemblage.

Qu’est-ce qu’un vin de réserve ?

Les vins de réserve sont des vins des vendanges précédentes. Chez certains producteurs de champagne, on trouve des vins de réserve remontant jusqu’aux années 1970 ! Comme le dit Dominique Demarville, chef de cave de la maison Veuve Clicquot et ancien de la maison Mumm, posséder une large palette de vins de réserve est indispensable pour une maison qui souhaite préserver le style maison et tirer un fil entre chaque vendange et chaque assemble du brut sans année.

La méthode soléra pour le champagne

Il existe en champagne une technique à part pour élaborer un brut sans année : la soléra. Cette technique, qui n’est pas propre à la Champagne, consiste à ajouter chaque année les vins de la vendange à un assemblage en cours pour remplacer les vins puisés pour élaborer une cuvée.

C’est pour cela que l’on parle aussi de réserve perpétuelle. Ainsi si on prend 30% de la soléra pour élaborer une cuvée, on remplace ces 30% avec les vins de la dernière vendange. Ainsi une soléra commencée en 2000 contiendra tous les vins de chaque année suivante. Au fil des années, la proportion des vins de départ est de plus en plus faible.

Le Champagne Millésimé : l’exception

Chaque année, après la dégustation des vins clairs, les vins qui ont fait leur fermentation, mais qui n’ont pas encore été champagnisés, les maisons de champagne et les vignerons décident s’ils millésimeront ou non l’année.

Si le chef de cave considère que l’année est suffisamment bonne pour donner un vin exceptionnel, un vin qui pourra défier le temps et donner vie à de grands champagnes, alors, il élaborera une cuvée uniquement à partir des vins de cette année. Un champagne millésimé doit refléter son année tout en respectant le style maison.

Or certaines années se prêtent mieux à certains styles. Par exemple 2002 a été une grande année pour toute la Champagne et en particulier pour les chardonnays. Les maisons qui favorisent la présence de ce cépage dans leurs cuvées ont donc d’avantage millésimé que d’autres.

Traditionnellement dans la gamme d’une maison, on va trouver une cuvée millésimée, parfois deux, s’il y a un rosé millésimé puis une cuvée de prestige qui sera, elle aussi, millésimé. La très large majorité des maisons millésime leur cuvée de prestige. L’exception la plus connue est Le Grand Siècle de Laurent-Perrier qui n’est pas une cuvée millésimée.