Tout savoir sur le champagne | Plus de Bulles
Elu meilleur caviste Gault & MillauLivraison 24HUn conseil ? 09 75 18 60 26

Le plus célèbre vin au monde


Cave champenoiseLe champagne est certainement le vin le plus connu de la planète. Une notoriété due à un style unique, mais aussi une défense farouche de l’appellation AOC. Le champagne est la boisson alcoolisée dont l’élaboration est la plus réglementée : du terroir au cépage en passant par la méthode de vinification, tout est codifié et encadré.


Le roi des vins


Depuis plus de 200 ans, le champagne règne sur la planète vin. Une domination sans partage qui s’appuie sur une protection sans faille de ses origines. Nul autre vin au monde ne dispose de tant de lois, d’accords internationaux ou de règlements pour protéger sa différence et son originalité. Tout ce qui touche au champagne est exceptionnel, de son histoire à son élaboration. Certains prétendent même que le vignoble champenois est l’ancêtre du vignoble européen.


Une histoire française


Le vin de Champagne apparaît dès les prémices de l’histoire de France, lors du sacre de Clovis, le roi des Francs. C’est comme souvent par l’entremise d’un ecclésiastique, première mémoire de l’époque, qu’on en trouve trace. Saint Remi, dont la ville de Reims porte le nom et qui baptisa Clovis, cultivait de la vigne, et il fit l’acquisition vers l’an 500 d’une villa sur les bords de la Marne. Une villa qui allait donner naissance plus tard à la ville d’Epernay. Champagne et monarchie française eurent ainsi le même protecteur à leur naissance.


Le vin qui traversa l’histoire


De Henri IV qui aimait à se proclamer « Sire d’Aÿ » jugeant qu’il s’agissait du premier vignoble de son royaume, à Winston Churchill qui ne se déplaçait jamais sans quelques bouteilles de Pol Roger, le vin de champagne fut un compagnon fidèle de l’histoire. Une histoire marquée par quelques lieux emblématiques comme l’abbaye d’Hautvillers ou la cour du Roi de France.


Des bulles par accident


Ce vin n’était pourtant pas apprécié pour ses bulles à l’origine. Le vin de champagne était un vin le plus souvent rouge, issu de terroir aujourd’hui parmi les plus réputés de la région, dont on redoutait particulièrement « la tumulte », c’est-à-dire la seconde fermentation pour laquelle ce vin montrait des dispositions particulières. La mousse ainsi produite était alors considérée comme un accident malheureux. Il fallu tout le génie du moine bénédictin Dom Pérignon pour dompter cette effervescence. Et si il est inexact de voir en lui le père du champagne, il faut saluer l’œnologue de talent, capable de reconnaître, lors d’une dégustation, chaque parcelle de son vignoble. D’autres personnages peuplèrent ainsi la longue route du champagne pour en faire le vin que l’on connaît aujourd’hui, celui que l’on considère encore aujourd’hui comme le Roi des Vins.