Jeudi dernier sortait en kiosque Le Point et L’Express, tous deux annonçant à la Une leur dossier spécial Champagne. J’ai bien entendu acheté les deux numéros, et je me suis amusée à comparer les deux dossiers. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a une vraie opposition de style. A ma droite, on trouve le dossier du Point, réalisé par Jacques Dupont dont la réputation n’est plus à faire (et dont vous pouvez retrouver l’interview ici et la suite ici) et qui s’inscrit clairement du côté des experts. Le dossier s’ouvre avec un long article titré « Champagne, jusque là tout va bien », qui donne le ton, puis arrive un article sur la folie Champagne au Japon et enfin le guide. Jacques Dupont a dégusté pas moins de 800 Champagnes et en a retenu 270. Chaque cuvée retenue est notée sur 20, avec un petit commentaire agrémentant la note.

C’est riche, complet, exigeant, mais clairement austère. Le guide se déroule sur plusieurs pages, avec tout d’abord les Champagnes de vignerons, à qui Jacques Dupont fait la part belle, puis les Champagnes de Grandes Maisons.

Peu de photos, seuls quelques portraits ici et là pour égailler un peu un dossier qui en a besoin. Et sauf à être un passionné de bulles, à la recherche de la perle rare, de la bonne affaire ou du meilleur rapport qualité/prix, on peine un peu à venir à bout de ces 270 cuvées notées et analysées.

Parmi les bonnes surprises (vendues sur le site), on remarque la maison Collard-Chardelle, distinguée avec sa cuvée Prestige (16/20), et sa cuvée Saveurs d’Antan 2002 (15,5/20), deux Champagnes vieillis en foudre de chêne. On trouve aussi la maison René Geoffroy, avec sa cuvée Empreinte qui obtient un superbe 17/20 : « Clair, nez vineux, une note épicée, groseille, bouche élégante, note fruitée, cerise bien mûre, bouche vive, tendue, longue, très belle finale fruitée, en finesse« . Enfin, la maison Henri Giraud est elle aussi distinguée, avec la cuvée Code Noir (16/20) et l’Hommage à François Hémart (15/20). Du côté des Champagne de marque, peu de surprises et beaucoup de confirmations.

Du côté de L’Express, on a pris un parti totalement différent avec un dossier qui s’ouvre avec une photo et un titre évocateur : « Des Bulles et des Belles ». Point de Champagne de Vigneron ici, mais du trendy, de la mode, de la tendance, du chic et du glamour ! D’ailleurs le dossier Champagne n’est pas dans L’Express même, mais dans L’Express Style, le supplément « Tendances et Art de Vivre » de l’hebdomadaire. Le dossier s’ouvre sur un article qui relate les relations entre le monde de la mode et celui du Champagne, photos de Karl Lagerfeld, Claudia Schiffer ou Jean-Paul Gaultier à l’appui. Puis arrive la sélection de L’Express, avec une quinzaine de coffrets cadeaux de Grandes Maisons (comme le coffret Clicquot Traveller), puis une sélection de cuvées de Grandes Maisons et de Vignerons, déclinée par univers :

A boire avec une vamp hollywoodienne (Blanc de Blancs Alfred Gratien, Brut Réserve Charles Heidsieck, R. Lalou 1998 Mumm…)

A boire avec une intello (La Grande Dame 1998 Veuve Clicquot, Rich Pol Roger, Femme de Champagne 1996 Duval-Leroy…)

A boire avec une séductrice (Grand Rosé Gosset, Cuvée des Enchanteleurs Henriot, Rosé Millésimé 2002 Roederer, Amour de Deutz, Grande Cuvée Krug…)

A boire avec une fan de mode (Brut Nature Ayala, Blanc de Blancs Delamotte, L’Intemporelle 2003 Mailly Grand Cru, Vintage Rosé 2000 Moët & Chandon, Ultra Brut Laurent-Perrier, Blanc de Blancs Ruinart, Les Folies de la Marquetterie Taittinger, Vintage 2000 Dom Pérignon…)

A boire avec une fille très nature (Clos du Moulins Cattier, Premier Cru Blanc de Blancs Extra-Brut Larmandier-Bernier…)

Chaque cuvée est accompagnée d’une photo de la bouteille et d’un court commentaire. Certainement moins pointu que le dossier du Point, mais plus agréable à feuilleter et à parcourir.

Au final, ce sont vraiment deux approches très différentes, mais finalement complémentaires. Et vous, vous préférez laquelle ?