Accueil » Les dégustations de l'équipe » Les dégustations de l’équipe – Octobre 2018

LES DéGUSTATIONS de l’équipe

Les dégustations de l’équipe – Octobre 2018

par Benjamin | 7 Oct 2018 | 0 commentaires

Au fil de nos rencontres, de nos balades, de nos curiosités, nous avons la chance de déguster diverses cuvées. Parfois connues, parfois totalement nouvelles. Des moments de pur plaisir, de découverte, que chaque mois les membres de l’équipe Plus de Bulles vous font partager !

Delphine Vitoux

Responsable du Conseil Client

Grand Blanc 2008 – Philipponnat

Focus en ce début d’automne pour une cuvée de la Maison Philipponnat, le Grand Blanc 2008, un 100 % Chardonnay en Grand Cru, frais et gourmand repéré lors d’une dégustation à l’aveugle entre amis. C’est une cuvée atypique du Domaine Philipponnat dont la marque de fabrique est le Pinot Noir. Elle a bénéficié d’un élevage mesuré en fraîcheur et en gourmandise. Elle est dotée d’une belle robe or clair avec des bulles fines et vives.

Côté dégustation, le premier nez suggère des parfums d’agrumes et de fleurs blanches puis des arômes épicés. Belle ampleur crémeuse en bouche avec une belle minéralité. Une Cuvée de gastronomie qui s’apprécie à l’apéritif avec des lamelles de fenouil cru ou un début de repas.

Benjamin Cherrière

Cofondateur

Les Blanchiens 2011 – Fabrice Pouillon

Le cochelet est un mot typiquement champenois, il désigne la fête que chaque vigneron organise pour célébrer la fin des vendanges. Depuis quelques années, Fabrice Pouillon organise un cochelet un peu à part puisqu’il sert de prétexte pour présenter ses nouveaux millésimes à la presse et aux cavistes. Et cette année, c’était dans le cadre du Sacré Bistrot, le restaurant le plus branché d’Epernay, qu’avait lieu cette dégustation.

Une dégustation comme toujours avec Fabrice, généreuse et décontractée. Il y avait d’un côté, les parcellaires dans le millésime 2011, et de l’autre, les vins tranquilles, rouges et blancs.

L’année 2011 fut assez difficile en Champagne, avec des vins qui pouvaient vite devenir herbacés. Mais c’est tout le contraire que l’on retrouve dans les parcellaires 2011 Pouillon. La cuvée Les Blanchiens notamment trouve cette année encore un bel équilibre entre Pinot noir élevé en cuve et Chardonnay en barrique. Une cuvée qui marie fraîcheur, tension, et intensité aromatique, une cuvée à apprécier jeune.

Marie Servagnat

Cofondatrice

Les Parcelles 13 – Pierre Paillard

La réouverture du Royal Champagne début juillet, a été un très grand évènement dans la région. L’hôtel qui surplombe la vallée de la Marne et la ville d’Epernay a été rénové et agrandi. De l’ancien hôtel, il ne reste quasiment plus rien.

Il y a quelques jours, j’ai eu le bonheur de venir dîner dans l’un des deux restaurants du Royal Champagne. Une table dirigée par Jean-Denis Rieubland, deux étoiles au Negresco (Nice) et meilleur ouvrier de France. Mais avant d’aller découvrir les plats gastronomiques, l’idéal est de déguster une flûte sur la superbe terrasse panoramique.

Il va sans dire que la carte regorge de pépites et c’est la cuvée Les Parcelles 13 signée Antoine et Quentin Paillard que j’ai choisi. Une cuvée au nez frais, délicat, idéale pour ouvrir les papilles. Le mariage entre pinot noir et chardonnay offre un très bel équilibre et le terroir de Bouzy vient apporter une épaisseur et une certaine richesse aromatique. Une entrée en matière parfaite avant de se laisser guider par le Chef et son menu Découverte.

Contactez-nous

Conseils sur mesure
du lundi au vendredi

Livraison 24h

A partir de 7,99 € en France
et 12,99 € en Europe

Livraison en Relais Colis
offerte dès 180 €

Voir les frais de port

Paiement sécurisé

Carte Visa et MasterCard
Virement bancaire

NOUVEAU
Enregistrez votre carte bancaire
pour des achats en un clic !