none

L'histoire de la maison Bollinger débute au milieu du XVIIe siècle avec la famille Hennequin de Villermont qui est installée dans le vignoble champenois depuis 1650. Cette famille produit un vin mousseux de qualité, exporté notamment vers l'Angleterre dès le XVIIIe siècle.



Athanase Louis Emmanuel Hennequin, comte de Villermont, naît en 1763. Il s'associe en 1829 avec Jacques Joseph Bollinger et Paul Renaudin pour élaborer du Champagne. Afin de respecter l'ancienne tradition aristocratique, le comte de Villermont ne souhaite pas commercialiser ce vin de Champagne sous son nom. C'est ainsi que naît la maison Bollinger-Renaudin. Une maison qui ne va pas tarder à rencontrer des tumultes avec notamment la crise du phylloxéra qui dévaste la Champagne à la fin du XIXe siècle, puis la Première Guerre Mondiale qui ravagera la région notamment. Paul Renaudin meurt sans descendance, son nom restera néanmoins sur les étiquettes jusqu'en 1960. En 1920, Jacques Bollinger, fils de Georges, reprend la direction de la maison à l'âge de 24 ans. Il épouse en 1923 Elizabeth Law de Lauriston Boubers, dite «Lily». Il étend à son tour le vignoble et modernise les installations. Jacques Bollinger est un personnage élégant et cultivé, maniant l’anglais avec aisance. Il va considérablement renforcer la notoriété de la maison en Angleterre. Il se distinguera également durant la Seconde Guerre Mondiale. Maire du village d'Aÿ, il s’engagera pour protéger son village de l'envahisseur allemand. Il décède au cours de l'année 1941.



Sa veuve, Lily, dirigera ensuite la maison Bollinger jusqu'en 1971, elle donnera à la marque son ampleur actuelle. Elle est une des personnalités les plus emblématiques de Champagne. Son style et sa vision ont marqué l'histoire de la Champagne. Lily Bollinger vivait et vibrait pour sa maison, qu'elle a fait rayonner,...mais aussi pour le champagne : « Je bois seulement du champagne quand je suis heureuse et quand je suis triste. Parfois j’en bois quand je suis seule. Quand je suis avec des amis, je le considère comme obligatoire. J’en déguste une coupe ou deux si je ne suis pas pressée et j’en bois quand je suis pressée. À part ça, je n’y touche jamais. Sauf si j’ai soif. » Quelle belle philosophie de vie pétillante !


Aujourd’hui, la maison Bollinger est l’une des plus respectée de Champagne. Ses cuvées sont très régulièrement classées en tête par les guides et la presse. Un succès qui ne se dément pas et qui a même séduit James Bond, l’agent secret de sa gracieuse majesté, qui en déguste à chacune de ses aventures. Le dernier long métrage de l'agent secret britannique James Bond ne fait pas exception.


Le domaine Bollinger est donc installé depuis l'origine à Aÿ dans un superbe demeure que d'aucun apparente à un château. Un lieu qui accueille régulièrement des visiteurs venu de France mais aussi du monde entier, notamment pour fêter la Saint Vincent, le saint patron des vignerons. Elle possède une importante surface des vignes (178 hectares), essentiellement plantées en pinot noir (105 hectares), mais on trouve également du Pinot Meunier (28 hectares), et bien entendu du Chardonnay (45 hectares). Une large part de ce vignoble se trouve sur des terroirs classés Grands et Premiers crus, permis les meilleurs de la région.



Le style des vins Bollinger se définit tout d'abord par une vinification partiellement réalisée en fûts de chêne. La maison emploie même un Meilleur Ouvrier de France Tonnelier pour s'occuper de son important parc de fûts. Une partie des vins sont eux vinifié en cuve inox afin de conserver une grande fraîcheur. L'art de l'assemblage parfaitement maitrisé par la maison entre ensuite en jeu pour faire de chaque bouteille une digne représentante du style Bollinger. La cuvée la plus emblématique de la gamme est certainement le Spécial Cuvée, un champagne Brut Non Millésimé, assemblage des trois cépages traditionnels de la Champagne. La cuvée la plus importante en termes de production. Elle comporte une petite partie de vin vinifié en fûts, et passe ensuite à minima 3 ans dans la vaste cave de la maison.


La Grande Année est un des autres champagnes emblématiques de la marque. Il fait parti des vins millésimés de la gamme. C'est une cuvée aux arômes puissants, complexes et gourmands. On y trouve un assemblage de Pinot Noir et de Chardonnay, des raisins issus des meilleurs terroirs classés Premiers Crus. Chaque bouteille de La Grande Année est une bouteille d'exception s'accorde à dire le monde du vin. Avec cette cuvée, Bollinger prouve qu'elle produits des champagnes millésimés parmi les meilleurs au monde.


Parmi les bouteilles qui raconte l'histoire du domaine Bollinger on trouve bien entendu Les Vieilles Vignes Françaises. Une cuvée élaborée uniquement à partir de Pinot Noir venant des vignes que la maison possède à Aÿ et en particulier d'une parcelle chère à Joseph Bollinger, le fils de Georges, et qui avait échappée à l'épidémie de phylloxéra. Toutes les maisons n'eurent pas cette chance et désormais on trouve seulement quelques champagnes issus de vignes antérieures à cette tragédie. D'ailleurs on trouve la cave Bollinger quelques bouteilles datant de la fin du XIXe siècle. De véritables trésors.


Autre trésor de la production, un des vins les plus rares de Champagne : La Côte aux Enfants. Il s'agit d'un vin rouge élaboré à partir de Pinot Noir comme on le ferait dans un domaine bourguignon. La Côte aux Enfants est un vin rouge intense et délicat à la fois.


Comme toutes les maisons, Bollinger fait évoluer sa gamme de cuvées et a lancé au début des années 2000 un champagne rosé non millésimé. Une première ! Baptisé Bollinger Rosé tout simplement, c'est champagne qui associe les arômes Bollinger à la gourmandise d'un rosé.


Cet art de marier les plus beaux crus de la région donne naissance à des champagnes, souvent dosé en Brut, remarquables. Des vins recherchés pour leur qualité en France, mais également à travers le monde entier. Peu de marques peuvent se targuer d'avoir ce pouvoir d'attraction.


Aujourd'hui il est possible de visiter le "château" Bollinger, de découvrir la cave, ainsi que le chai, le saint des saints, là où sont produit ces champagnes millésimés mythiques, mais uniquement sur rendez-vous. 


La société Jacques Bollinger a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de plus de 90 millions d'euros et possède d'autres marques, notamment la société des champagnes Ayala.